FISCALITE/ECONOMIE

28/12/2019 21:08
       
 

   FISCALITE LOCALE – PART COMMUNALE

 

                                               Depuis 2014 la  PART COMMUNALE de la fiscalité locale a progressé de 50%.  A partir d’un exemple concret, un contribuable  qui payait 258eur de taxe d’habitation en 2013 a payé 395eur en 2019 soit une hausse de plus de 50% l’équivalent de 137eur. Ce même contribuable qui payait 334eur de taxes foncières en 2013 a payé 498eur en 2019 soit une hausse de 48% l’équivalent de 164eur. Au final le montant global de l’augmentation de la part communale de ces taxes s’élève à 301eur.

                                               Dans un bulletin communal de 2015  Madame le Maire nous expliquait devoir augmenter la fiscalité locale afin de pallier à la baisse de la dotation de l’Etat et ainsi équilibrer le budget, coût pour les contribuables que nous sommes, 14000eur. Nous souhaitons rappeler à Madame le Maire qu’un levier existe pour pallier à ce genre de situation celui de la réduction des dépenses de fonctionnement en hausse de près de 20% durant le mandat.

PISTES D’ECONOMIES

 
Il y a des pistes d’économies et elles sont évidentes dès lors qu’on applique aux deniers publics la même rigueur que pour ses deniers personnels.

 Tout en annonçant dans un quotidien local sa candidature   pour un second mandat, Madame le Maire nous explique découvrir que notre mairie est un gouffre thermique ! Nous rassurons Madame le Maire et lui confirmons que cela est bien le cas et depuis bien longtemps. Cela aurait dû être une priorité et il était facile de repousser la création d’un city-parc et l’éclairage du second terrain de tennis réalisés dans les premiers mois de  mandature pour un coût global de plus de 100000eur. Les économies réalisées pendant les cinq années suivantes  auraient couvert le financement de l’éclairage du tennis et il était toujours temps de revenir ensuite vers l’aire de jeu. Il faut savoir choisir ses priorités pour le bien  de ses administrés.  Dans un même ordre d’idée, comment se satisfaire et penser avoir fait des économies en faisant réaliser par le personnel communal l’habillage de bois des grosses jardinières, totalement à refaire  aujourd’hui, ce qui était prévisible.(témoin la photo jointe)  Le même procès peut être fait pour les balustrades et les bornes installées au cœur du village et réalisées par le même personnel communal pendant plusieurs mois. Là encore l’économie est inexistante. Une simulation de marché auprès d’une entreprise spécialisée dans le domaine urbain nous confirme qu’il eût été plus judicieux de les acheter. Un rapide calcul entre les charges salariales occasionnées et les travaux extérieurs qui n’ont pas été réalisés pendant ce laps de temps le confirmerait.

Avec plus de 50000w  sur 80000w,  nos espaces sportifs, détiennent   les 2/3 de la puissance installée pour le village. Le SDEHG a rendu un rapport critique sur le parc éclairage public de Labarthe-Rivière et a fortement mis en avant le côté très énergivore de chaque projecteur des différents terrains de sport ,250 à 400w préconisant de les revoir. Changer ces projecteurs ne peut se faire dans l’immédiat en raison d’un coût élevé, par contre une action forte de sensibilisation doit être menée auprès des utilisateurs accompagnée d’une attention toute particulière et ferme de la part des élus.

Pour rappel, en 2016 la facture énergétique de la commune s’élevait à 56ke contre 69ke en 2018. Bien qu'il faille tenir compte  de l'augmentation des tarifs, voilà une bonne raison d'être extrêmement vigilant. Ces quelques exemples vous " éclaireront " sur notre approche de la gestion. Tout est souvent question de bon sens.                                                                         
                                                                                                                                         
Toutes les jardinières ont été habillées de bois, pour quel résultat... ?
 
                                                                                                                   
 
 
 
 
 
 

 

Nos articles

28/12/2019 21:21
         ...
28/12/2019 21:18
       ...
28/12/2019 21:15
            ...
28/12/2019 21:08
            ...
28/12/2019 21:05
           ...
28/12/2019 21:01
             ...
28/12/2019 20:58
               ...
Objets: 1 - 7 Sur 7